Désapprentissage

A Grafton, Illinois (près de St. Louis) il existe un Institut que nous croyons unique au monde, l’Institut de Désapprentissage. En décembre 2012 nous y avons suivi un cours d’une semaine qui constitua la formation la plus remarquable que nous ayons jamais suivie. L’originalité de son fondateur, Sandy Wilder, est d’aider les gens à se libérer des conditionnements du passé et du présent pour les aider à reconstruire sur des fondations qui sont vraiment les leurs.
L’Institut envoie chaque jour, gracieusement, à toutes les personnes intéressées, la pensée du jour, et cela 365 jours par année, dimanches et congés compris!
Régulièrement, vous trouverez sur cet emplacement une pensée de Sandy Wilder.
La date en fin d'artlcle est celle de la publication originale en anglais.

Lâcher prise sur le passé et l'avenir

Notre plus grand défi spirituel est d'être heureux dans cet instant.

Nous ne pouvons être heureux si nous sommes perturbés au sujet de quelque chose qui s'est produit dans le passé ou soucieux concernant l'atteinte d'un objectif dans l'avenir.

Nous pouvons seulement être heureux quand notre énergie est investie dans quelque chose qui se produit ici et maintenant.

(Daily Wisdom Message du 28/12/17 de Paul Ferrini, avec permission).

Pourquoi vous avez choisi cette vie

Il est essentiel de se rappeler pourquoi vous avez choisi de vous incarner.
Cela pourrait être le plus grand modificateur vous permettant de remettre votre vie sur la voie voulue originellement en augmentant votre transformation.
Cet objectif ou cette intention n'est pas cachée en vous, dans votre âme : on n'accède pas à votre identité authentique par le biais du fonctionnement conditionné normal de votre esprit et de votre personnalité.

L'apprentissage de l'amour

Identifiez la personne que vous avez le plus de peine à aimer.

(Cela pourrait être une personnalité publique).

Ce que vous ne supportez pas en elle, est en vous. 

Sérieusement.

Quand nous savons que nous sommes dignes d'amour

Quand nous savons que nous sommes dignes d'amour

Nous n'avons plus besoin de nous engager dans une profusion d'activités destinées à prouver notre propre valeur à nous-mêmes et à d'autres.

Notre sens inné de notre valeur nous permet de  donner de l'amour sans demandes ni attentes, et de cette façon nous ouvrons un chemin qui rend possible que l'amour nous retourne spontanément.

Notre relation au monde et les uns aux autres n'est plus basée sur la manipulation, la lutte ou l'avidité, mais sur une relation de confiance dans la manifestation spontanée des processus organiques.

Ce qui a besoin de se produire se produit à travers nous parce que nous sommes disponibles et capables, non parce que nos egos en ont besoin pour se valider.

La Grâce se manifeste dans nos vies et c'est tout naturellement que nous sommes attirés vers certains événements et circonstances auxquels nous contribuons notre énergie et notre attention.

Parce que nous sommes flexibles et savons coopérer, nous atteignons nos objectifs apparemment sans effort.

(Source : Paul Ferrini, Everyday Wisdom, 27/12/17 avec permission).

 

Que suis-je?

Il y a deux sortes de « Je ne sais pas » en réponse à cette question.

La première est verbalisée quand vous pensez que vous êtes supposé connaître la réponse, et vous vous sentez inférieur, humilié, honteux, fragmenté.

La deuxième se manifeste quand le fait de ne pas savoir signifie que vous allez au-delà de la pensée traditionnelle.

C’est une reconnaissance honnête que ce que vous êtes est tellement infini et éternel que cela ne peut être connu avec votre façon de penser normale.

Vous restez avec un sentiment d’élévation, d’humilité, de gratitude et connecté à l’Être.

(Sandy Wilder,  7 juillet 2017)

 

Tout simplement aimer

Quand vous vivez

de sorte que tout ce qui se produit,

tout ce que n’importe qui fait

est un « oui » pour vous,

vous êtes libre.

Laisser à chacun l’espace 

d’être ce qu’il est

vous libère

pour simplement aimer.

(Sandy Wilder, 5 avril 2016)

Demeurez dans le calme de votre esprit

Quand vous êtes perturbés vous avez ajouté du sens et un jugement  à quelque chose qui s’est passé.

L’événement est quelque chose qui s’est produit, être perturbé constitue votre réponse à l’événement.

Votre esprit conditionné s’imagine que c’est l’événement qui vous a perturbé.

C’est impossible.

Etre perturbé est une émotion dans votre répertoire de réactions possibles.

Vous seul-e pouvez choisir d’exprimer une émotion.

Si vous n’aimez pas être perturbé, demeurez dans le calme de votre esprit.

Ajoutez un sens que vous aimez à l’événement, ou alors restez neutres.

L’équanimité est aussi dans votre répertoire et exprime l’authenticité de votre vérité la plus profonde.

(Sandy Wilder, 2 octobre 2017)

Juste et erroné

Vous et votre partenaire êtes tous les deux justes

dans votre désir d’être aimé-e et respecté-e.

Vous vous trompez tous les deux dans votre tentative

De blâmer l’autre personne

Pour votre manque de bonheur.

(Source : Paul Ferrini, Daily Wisdom Message 25/9/17 Avec permission).

 

L'université de l'amour

De penser que notre vie sur terre

est la seule opportunité que nous avons

d’apprendre et de grandir

et réaliser notre potentiel divin

n’est pas supporté par les traditions de sagesse du monde.

La seule option

Quand vous découvrez que vous pouvez uniquement aimer, vous n’avez pas besoin que quiconque change.
Comme ils se comportent est sans importance.
L’amour n’est pas tant une décision de l’esprit que le cœur qui n’y voit pas d’alternative.

Cela ne veut pas dire que vous faites tout ce que les autres veulent, cela signifie simplement que vous les aimez parce que vous répondez en puisant dans l’authenticité de votre cœur.

Ils se comportent comme ils le font. Et vous vous aimez, tout simplement.

Vous ne les aimez pas à cause de leurs actions, car un tel amour serait conditionnel. Ce n’est pas vraiment l’amour. Vous ne les cajolez pas pour vous faire plaisir.

Vous aimez parce que rien d’autre ne fonctionne pour vous. Vous avez sans doute essayé et épuisé le fait de juger, demander, vous plaindre, retenir, contrôler, répandre des cancans, ignorer, avoir du ressentiment, analyser à mort et encore juger.
Tout ce que cela faisait était d’engendrer votre propre souffrance.

Alors, à ce point, vous ne pouvez pas vraiment expliquer pourquoi vous aimez : la logique de faire quoique ce soit d’autre vous échappe.

(Paul Ferrini, Daily Wisdom Message,Avec permission).

 

La liberté d'être vous-même

Vous n’êtes pas libre d’être vous-même 
tant que vous permettez à qui que ce soit d’autre
d’être une autorité pour vous,
ou si vous essayez d’être une autorité
pour qui que ce soit d’autre.

(Paul Ferrini, Daily Wisdom Message du 22/9/14  Avec permission).

 

Lâcher prise

Vous ne pouvez maintenir le contrôle
Si vous voulez vivre une vie dans l’Esprit.
La spiritualité demande le lâcher-prise.

On ne vous demande pas de vous soumettre à quelqu’un d’autre,
Et on ne vous demande pas de capituler devant votre ego.

On vous demande de lâcher prise à la Rivière
Qui coule en vous.
C’est la Rivière qui est responsable.
Votre seul choix est de combattre son autorité
(un choix épuisant) ou de l’accepter.

Certaines personnes réalisent tout de suite
Que le lâcher-prise est inévitable.
Pour d’autres, cela prend des années.

(Source : Paul Ferrini, Daily Wisdom Messages du 6/4/2017 avec permision)

 

La Source

Vous continuez à chercher de l’amour chez d’autres personnes, ne réalisant pas que l’amour vient seulement de votre propre conscience.

Il n’a rien à faire avec qui que ce soit d’autre.

L’amour vient de votre propre disponibilité à penser des pensées aimantes, faire l’expérience de sentiments aimants et agir d’une façon confiante et inspirée par l’amour.

La source de l’amour est dans votre cœur.

Ne vous tournez pas vers d’autres pour vous fournir l’amour dont vous avez besoin.

Ne condamnez pas les autres s’ils retiennent leur amour pour vous.

Vous n’avez pas besoin de leur amour. Vous avez besoin de votre amour.

(Paul Ferrini, Daily Wisdom Message du 17/8/17, avec permission)

 

Le chemin du retour à la maison

desapprentissage1aout17

La simple beauté consistant à marcher dans votre propre vérité parce qu’elle est votre vérité est le sentier auquel nous retournons un jour.

C’est ce à quoi nous avons aspiré tout le long même si nous nous sommes laissés distraire en tâchant de faire plaisir aux autres en suivant leur vérité.

Ce n’est pas à nous de dire à quiconque quelle est leur vérité, et ce ne devrait jamais l’être. Jamais.

C’est à nous de marcher si férocement et si humblement dans notre propre authenticité que d’autres sont inspirés à trouver la leur et à y marcher.

Nos esprits peuvent ressentir de la confusion à ce sujet, mais nos cœurs et nos âmes sont toujours en route pour rentrer à la maison.

La tranquillité silencieuse

desapprentisage1juillet17

En dessous et autour de tout existe une tranquillité silencieuse qui est tellement immense qu’il n’existe rien dans l’univers qui puisse la déranger.

Toute forme en nait et retourne à elle.
Elle nous tient tous et ne part jamais.
Elle n’a nulle part où aller.
Nous ne pouvons nous cacher d’Elle.

Elle sera toujours là pour nous parce qu’elle existe au-delà du temps.

Elle nous invite à un état d’éveil conscient  avec Elle, par lequel nous faisons l’expérience de l’ordre qu’Elle amène dans nos vies.

Respirez et écoutez ce Silence bienveillant.

Il est là pour nous, et un jour nous verrons qu’Il est là en tant que nous.

(Ceci est notre 100è Désapprentissage. Le prochain paraîtra le 1er août).

Vous n’avez pas le mauvais cheval

horse2S’il-vous-plait cessez de vous plaindre et de trouver des choses qui ne fonctionnent pas dans votre vie.
Expérimentez avec une autre approche.

Pendant trente jours, cherchez un côté positif à tout ce qui vous arrive.
La vie est votre cheval, mais vous ne le chevauchez pas.
Montez en selle et restez y pendant trente jours.

Ne cessez pas de monter parce que vous pensez avoir le mauvais cheval.

Vous n’avez pas le mauvais cheval, alors n’échangez pas votre cheval pour un meilleur.

Seul le cheval que vous montez en ce moment vous prendra où vous devez aller.

Faites-lui confiance, soignez-le et voyez ce qui se passe.

Un conseil de plus. Si vous menez votre cheval pour boire et qu’il ne veut pas boire, aucun souci.

Il n’a simplement pas soif. Quand il a besoin de boire, il trouvera le ruisseau avant vous.

(Source : Paul Ferrini, Daily Wisdom Message du 16 mai 2017. Avec permission)

 

Vidéo: les ateliers

minivideo
Cliquer pour voir la vidéo

Lettre d'info

Ateliers

Poursuivre sa recherche de vie, trouver ou renforcer son ancrage intérieur, se recentrer...
> Présentation des ateliers
> Lien vers agenda

Entretiens

Conseil ou véritable écoute, dans un espace de liberté totale:
> Entretiens individuels

Cérémonies

entretiensiconDésirez-vous une cérémonie de mariage, des obsèques, un accueil d'enfant AUTREMENT?
Pour en savoir plus: Cérémonies

L'Art de Bénir

Au réveil, bénissez votre journée, car elle déborde déjà d’une abondance de biens que vos bénédictions font apparaître (...)
Lire la suite

Ouvrages de Pierre Pradervand

Pierre est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages parus en 13 langues. Découvrez les sur cette page.

Témoignages

Des participants à nos ateliers nous ont offert quelques témoignages touchants, à découvrir sur cette page

Contact

Vivre Autrement de Pierre Pradervand
Tél. +41 (0)22 784 15 71
ou +41 (0)79 360 30 61
Envoyer un e-mail à Pierre