• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15

Bienvenue

pierrebienvenue2 Une très cordiale bienvenue sur notre site. Depuis plus de 25 ans, 'Vivre Autrement' a offert à des milliers de participants des pistes et des outils de développement personnel et spirituel qui permettent à chacun de poursuivre sa recherche de vie, trouver ou renforcer son ancrage intérieur, se recentrer. Chacun-e peut découvrir un “mieux vivre” pour soi-même, à plus de 2000 mètres, au chalet Le silence qui chante dans un hameau alpestre niché paisiblement au flanc d’une montagne, dans un cadre alpin serein et majestueux, et lors de stages de week-end à Lausanne.

Depuis 1992, les ateliers ‘Vivre Autrement’ offrent un espace de développement personnel, d’épanouissement et de liberté dans un respect complet du cheminement individuel de ses participant-e-s.

Prochains ateliers

blogdec20

…  mais nous ignorons presque toujours dans quelles conditions elles sont produits, surtout les articles féminins, la grande mode ! Une organisation suisse absolument remarquable, Public Eye (pour trouver sur internet, tapez simplement : organisation Public Eye, Suisse) nous alerte depuis un demi siècle sur ce genre de questions. Personnellement, cela fait près de 40 ans que je suis membre de cette association innovatrice, courageuse (souvent la seule à dénoncer les abus dans les relations Nord-Sud) et qui entreprend un travail d’information absolument unique et d’une grande intégrité.

Dans son numéro de juin 2020, l’organisation décrivait l’impact extrêmement grave de la pandémie et des annulations de commandes par les grandes marques mondiales en Asie du Sud. La situation pour des millions de femmes surtout (l’essentiel des travailleurs du textile sont des femmes… et des enfants de cinq ans déjà qui nouent des fils de tapis à longueur de journée !) Nombre d’entreprises par exemple avaient déjà acheté les matières premières pour honorer les commandes passées par les maisons de mode occidentales   … qui ont, à cause de la pandémie, simplement annulé des commandes déjà passées, avec fermeture d’usines à la clé et des centaines de milliers de femmes et d’enfants, peut-être même des millions, totalement privé.es de leur gagne-pain. Certaines formes de travail forcé et d’exploitation inacceptable du travail des enfants sont bien documentées. Et rappellez-vous l’effondrement de l’immeuble du Rana Plaza à Dacca en 2013, utilisé pour la fabrication d’articles textiles, et au cours duquel largement plus de 1000 personnes, surtout des ouvrières, étaient décédées. Elles avaient pourtant le jour précédent averti les responsables de fentes apparues dans les murs. Mais honorer les contrats passait bien avant le bien-être des ouvrières.

Et ici en Europe, les fabriquants de mode imposent des cycles de plus en plus courts, afin que vous pousser à changer de fringues de plus en plus souvent. 

Vous pouvez de suite faire plusieurs choses : commencer à vous informer mieux sur un problème que nous avons à peine esquissé ici.

Apprendre à limiter sérieusement vos dépenses de mode, ce qui implique vous libérer intérieurement d’une publicité qui réussit à merveille dans son entreprise de manipulation du public. Commencer à adopter un modèle de vie plus simple. (Personnellement, je vis depuis plus de 55 ans, et avec un immense bonheur, une vie d’une grande frugalité, - ni voiture, ni télé, ni grands voyages de vacances, achats de vêtements de seconde main, etc.) 

Enfin suivre un de nos stages qui touche à cette question, comme : Gérer mon argent dans la liberté (8 mai), Se libérer du regard des autres (25-30 juillet dans un chalet à 2000m), Renforcer mon intention clé de la réussite (25 septembre), Comment je crée ma propre réalité (9 octobre), Rechercher la cohérence dans ma vie (10 octobre). 

PHOTO : le visage de cette femme exprime une beauté intérieure, une sérénité et un contentement profonds. Pourtant elle a passé toute sa vie dans la simplicité la plus radicale, porte les mêmes fringues depuis peut-être 20-30 ans et trouve son bonheur, non dans la consommation, mais dans la qualité de ses relations humaines et le profond respect dont elle est entourée.

positiffev21La cité de Belo Horizonte au Brésil, une ville environ 400km a Nord de Rio de Janeiro, compte deux millions et demi d’habitants. Un nœud de la production industrielle, elle connaissait des écarts de revenus importants et des niveaux de pauvreté élevés, propres à tant de cités industrielles. Mais la ville a fait un travail de pionnier pour éliminer la faim qui a essentiellement supprimé la faim dans la cité - et cela grâce à un programme qui utilise moins de 2% du budget de la ville.

Elle a passé une loi municipale qui établit que l’accès à la nourriture est un droit fondamental de tout citoyen, grâce à une commission qui réunit des officiels du gouvernement, des paysans, des leaders syndicaux et d’autres qui ont le mandat de « fournir l’accès à la nourriture comme une mesure de justice sociale. »

Aujourd’hui le système mis en place inclut une vingtaine de programmes interconnectés qui approchent tous la question de la sécurité alimentaire de façon viable à long terme. Il système met producteurs et consommateurs en contact direct, éliminant par là les intermédiaires ; offre une nourriture saine, fraîche à des coûts bas dans une série de restaurants populaires ; fournit des aliments directement aux écoles, cliniques, abris et endroits similaires et diverses organisations caritatives ; établit des marchés où les paysans peuvent directement vendre leurs produits aux habitants ; fixe les prix pour 25 produits précis, qui doivent être vendus 20 à 50% plus bas que le prix du marché ; crée des banques alimentaires pour distribuer les produits invendus des marchés et finalement établit des jardins scolaires et communautaires en plus de cours de nutrition.

Quand vous savez que le chemin spirituel ne se passe pas à l’extérieur, vous cessez de vous perdre dans le monde.

Vous voyez que ce n’est pas le monde qui cause votre souffrance, c’est vous.

Vous comprenez qu’on ne peut pas mettre fin à la souffrance dans le monde, tant qu’il perdure dans votre cœur.

La spiritualité authentique est le chemin qui mène à votre cœur, il passe à travers toutes vos peurs et vos façons de vous tromper vous-même.

Ce n’est pas un voyage pour échapper à quelque chose, c'est un voyage à travers votre propre douleur pour mettre fin à la douleur de la séparation.

(Paul Ferrini, Daily Wisdom Message,22/11/2017)

 

blogdec20

Vaclav Havel fut écrivain longtemps avant de devenir président de la République Tchèque en 1993, année de laquelle date le texte qui suit. Nous avons pensé qu’en pleine crise mondiale du Covid, il serait sympathique de commencer les blogs 2021 par un texte sur l’espoir.

« L’espoir auquel je pense souvent… est, je crois, un état d’esprit plutôt qu’un état du monde. Ou bien nous avons l’espoir en nous, ou bien nous ne l’avons pas. L’espoir n’est pas un pronostic - c’est une émanation de l’esprit. Chacun de nous se doit de trouver l’espoir réel, fondamental, en lui-même. Vous ne pouvez le déléguer à qui que ce soit.

L‘espoir - dans ce sens profond et puissant - n’est pas la même chose que la joie quand tout marche bien ou la disponibilité à investir dans des entreprises qui se dirigent vers le succès. L’espoir n’est décidément pas la même chose que l’optimisme. Ce n’est pas la conviction que quelque chose va s’arranger, mais le certitude qu’une chose a du sens, quels que soient les résultats. C’est cet espoir, par-dessus tout, qui nous donne la force de vivre et de continuellement essayer de nouvelles approches, même dans des conditions qui semblent aussi démunies d’espoir que les nôtres ici et maintenant. En face de cette absurdité, la vie est une chose trop précieuse pour que nous nous permettions qu’elle soit dévaluée en vivant une existence sans but, vide, dénuée de sens, une existence sans amour et finalement sans espoir.

 

Aux Etats-Unis, les élèves qui se comportent vraiment mal sont envoyés chez la directrice ou le directeur qui peut annuler divers privilèges, même appeler leur famille, voire les suspendre de suivre des cours pour un temps. Mais des écoles dans la ville de Baltimore ont tenté une expérience différente en créant une salle de méditation où les étudiants fautifs peuvent décompresser et se calmer. La salle est équipée de grands sacs sur lesquels les étudiants peuvent taper pour sortir leur trop plein d’énergie s’ils le veulent. La salle aussi est équipée de lumières douces et les étudiants font des exercices pour se calmer avec un professionnel. Dans une de ces écoles, les élèves apprennent des exercices de respiration et sont encouragés à discuter avec l’adulte à discuter les émotions qui ont conduit à un éclat ou toute autre difficulté. Après 20 minutes environ, les élèves regagnent leurs classes. Une des écoles a aussi introduit un système de hauts parleurs où, deux fois par jour, les étudiants font 15 minutes d’exercices de respiration. Ils peuvent aussi suivre des cours gratuits de yoga. Les résultats de ces expériences ont été spectaculaires.  
(Miami Herald, 23/9/2016)

Tout sort du silence et retourne au silence.

Alors, et si, chaque jour, vous offriez une invitation pour que le bruit dans votre esprit retourne d’où il est venu?

Une façon de faire cela est de donner à votre esprit un seul objectif à suivre au lieu d‘une cacophonie de pensées et de sentiments qui vont et viennent au hasard.

La simple beauté consistant à suivre votre souffle tient à ce que c’est un acte unique et qu’entre chaque inspiration et expiration il y a cet Espace de silence, de tranquillité. 

Laissez-vous tomber dans un tel état ne serait-ce qu’une minute.

Observez ce qui se passe, ainsi que le baume apaisant qui arrive comme si vous étiez à nouveau embrassé par cette Présence qui constitue votre fondement.

(Paul Ferrini, Daily Wisdom Message)

 

Vidéo: les ateliers

minivideo
Cliquer pour voir la vidéo

Lettre d'info

Ateliers

Poursuivre sa recherche de vie, trouver ou renforcer son ancrage intérieur, se recentrer...
> Présentation des ateliers
> Lien vers agenda

Entretiens

Conseil ou véritable écoute, dans un espace de liberté totale:
> Entretiens individuels

Cérémonies

entretiensiconDésirez-vous une cérémonie de mariage, des obsèques, un accueil d'enfant AUTREMENT?
Pour en savoir plus: Cérémonies

L'Art de Bénir

Au réveil, bénissez votre journée, car elle déborde déjà d’une abondance de biens que vos bénédictions font apparaître (...)
Lire la suite

Ouvrages de Pierre Pradervand

Pierre est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages parus en 13 langues. Découvrez les sur cette page.

Témoignages

Des participants à nos ateliers nous ont offert quelques témoignages touchants, à découvrir sur cette page

Contact

Vivre Autrement de Pierre Pradervand
Tél. +41 (0)22 784 15 71
ou +41 (0)79 360 30 61
Envoyer un e-mail à Pierre