A méditer

L’ Essence de la Spiritualité: Service à Autrui

Traduction d’un extrait de “Drops of Nectar” – (Gouttes de Nectar) par Pujya Swami Chidanand Saraswati.

Chidananda Saraswati  Pujya Swamiji (ur Pujya Muniji  pour ses disciples), est President et directeur spirituel du Ashram  Parmarth Niketan à Rishikesh aux Indes, une des plus grandes  organisations spirituelles des Indes. Il est aussi le fondateur et directeur spirituel du Temple Jainist à  Pittsburgh, PA http://www.parmarth.com/ps_swamiji.php

La spiritualité, c’est l’essence de la vie. C’est la lumière qui éclaire nos vies, illumine nos chemins,  jetant de la lumière sur les ténèbres, de  la joie dans la tristesse  et un sens à ce qui parait incompréhensible.

La première ligne dans l’Ishopanishad nous dit que Dieu se manifeste dans tout dans l’univers. Tout est Lui et tout est imprégné de Lui. Il n’y a rien qui n’est pas Dieu et lorsque notre chemin spirituel s’approfondit et que nous nous rapprochons de l’état de réalisation de Dieu, nous voyons la forme de Dieu dans tout.  En conséquence, les sentiments de  compassion, d’amour, de sacrifice et de dévotion que nous éprouvons dans le temple pour la divinité  commencent à s’épanouir dans nos coeurs envers tout animal et toute plante.

Chaque veuve, chaque orphelin, chaque lépreux sans abri, chaque  animal errant et mal nourri, chaque parcelle de terrain déboisée, chaque rivière polluée, tout devient aussi précieux que l’image en marbre de Shiva, Krishna ou Durga.  Nous sommes donc appelés à faire le plus possible pour remédier aux situations tragiques de ce monde.

Beaucoup de gens pensent qu’une vie spirituelle c’est se retirer dans les montagnes,  méditer et ensuite  vivre paisiblement à l’intérieur de son cocon illuminé. Néamoins, ceci n’est pas une spiritualité vraie et profonde. Ce n’est pas l’essence de la Réalisation. Oui, la solitude, le silence et une discipline intense (sadhana) sont essentiels pour établir une relation avec Dieu, pour franchir le pas d’une vie dans la matière à une vie spirituelle.

Au début, il est difficile de maintenir un contact profond avec Dieu quand on fait la queue dans le supermarché ou qu’on est coincé dans le trafic en rentrant du travail. Donc, au départ, on doit se retirer temporairement et établir ses bases.  C’est un peu comme poser les lignes d’alimentation électrique dans une maison. Au début, quand la maison est en train d’être construite, on doit soigneusement poser tout le câblage. Tout cela prend du temps. Mais lorsque l’installation électrique est finie, il n’y a plus qu’à brancher le cordon d'alimentation dans une prise  murale et la lampe s’allume immédiatement!  On n’a pas besoin de refaire tout le travail chaque fois.

C’est la même chose sur le plan spirituel. La solitude, le silence, la discipline sont nécessaires. Mais une fois que le lien profond avec le Générateur Divin  est établi, simplement fermer les yeux nous relie à Dieu.

Aussi , dans notre parcours spirituel,  nous devons nous  consacrer à cultiver en nous cette vision divine et cette compréhension que l’on peut voir le Divin en tout. Et lorsque nous voyons le Divin résidant dans toutes formes de vie, nous ne pouvons passer à côté de quelqu’un qui souffre sans vouloir lui venir en aide. Nous ne pouvons pas voir des animaux malades et affamés errant dans la route ou observer des produits chimiques toxiques être déversés dans nos rivières sans vouloir agir.

En fin de compte, si le chemin spirituel est véritable, il aboutira à un désir insatiable de servir l’humanité, d’aider, de donner à tous et de vivre pour tous.

Nous devons apprendre à être comme la Mère Ganga* - donnant constamment, sans vacances, sans discrimination et sans hésitation. De cette manière nous pouvons  être un avec Dieu et jouir de la paix et la béatitude.

Il faut aussi noter que le “service” peut prendre des formes différentes. Pour certains,  ce serait peut-être travailler assidûment dans leur domaine et de faire don d’une part de leur revenu à des causes humanitaires. Pour d’autres, cela pourrait  être de créer des organisations ou fondations qui travailleraient directement pour soulager la souffrance. Pour certains, cela prendrait la forme de donner des conférences ou d’écrire des livres sur la spiritualité qui inspireraient et élèveraient les masses. Pour d’autres encore,  cela pourrait être de devenir un guide spirituel qui apporterait la lumière à tous.

Les possibilités sont infinies. Mais le noyau central est le même – toutes ces personnes ont une croyance profonde que tous les êtres vivants sont divins et que Dieu réside en tous. Quand nous réalisons ceci, nous ressentons une unité avec toutes les créatures de la planète et nous entendons cet appel intérieur à aider et à servir de toute manière possible.

nom Hindu du Gange

Vidéo: les ateliers

minivideo
Cliquer pour voir la vidéo

Lettre d'info

Ateliers

Poursuivre sa recherche de vie, trouver ou renforcer son ancrage intérieur, se recentrer...
> Présentation des ateliers
> Lien vers agenda

Entretiens

Conseil ou véritable écoute, dans un espace de liberté totale:
> Entretiens individuels

Cérémonies

entretiensiconDésirez-vous une cérémonie de mariage, des obsèques, un accueil d'enfant AUTREMENT?
Pour en savoir plus: Cérémonies

L'Art de Bénir

Au réveil, bénissez votre journée, car elle déborde déjà d’une abondance de biens que vos bénédictions font apparaître (...)
Lire la suite

Ouvrages de Pierre Pradervand

Pierre est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages parus en 13 langues. Découvrez les sur cette page.

Témoignages

Des participants à nos ateliers nous ont offert quelques témoignages touchants, à découvrir sur cette page

Contact

Vivre Autrement de Pierre Pradervand
Tél. +41 (0)22 784 15 71
ou +41 (0)79 360 30 61
Envoyer un e-mail à Pierre